Maaté Keïta

Maaté Keïta

ENTREE 5000 FCFA

Comédienne, danseuse et chorégraphe avec le Kotéba-Théâtre, compositrice-interprète avec le groupe musical des Go de Koteba, Maaté Keïta a été de toutes les aventures de l’ensemble Koteba d’Abidjan depuis qu’elle a intégré toute jeune cette compagnie en 1981.

Planifié Concert Musique
Bamako, Bamako Carte

Son parcours comprend 25 créations au théâtre avec Souleymane Koly, dont « Adama champion », « Commandant Jupiter et ses black nouchis », créé au festival des Francophonies de Limoges en 1986, « Tous unis dans nos wax » à Sygma (Bordeaux), « Navetanes » au Théâtre Paris-Villette en 1990, « Waramba Opéra mandingue » au Théâtre du Rond-Point des Champs Elysées à Paris en 1991, « Funérailles tropicales » au festival d’Avignon en 1993, « Cocody Johnny » à l’Hippodrome de Douai (2004), avec la Cie Salia ni Seydou elle interprète le rôle de la chanteuse dans « Dambé » (2009) un spectacle qui fut en tournée européenne en 2010.
En 2011, Maaté Keïta rentre en Guinée en compagnie de Souleymane Koly. Ils développent une série d’activités et créent des spectacles dont « Paroles de femmes » avec le CCFG, Niaragbéli… Elle a également assuré la chorégraphie du spectacle d’ouverture des Jeux de la Francophonie à Niamey (Niger) en 2005.
Avec Les Go de Koteba, elle a signé cinq albums au cours des quinze dernières années pour la réalisation desquels elle a croisé les plus grands : Manu Dibango, Ray Lema, Cheick Tidiane Seck, Angelique Kidjo, Alhassane Soumano, Bruce Sweiden, Sweet Honey on the Rock.
Artiste accomplie sur le plan musical, Maaté Keïta est également une excellente chorégraphe doublée d’une danseuse hors pair pour qui les techniques de danse africaine traditionnelle ou contemporaine n’ont plus de secrets.
Cette diversité dans son travail est le reflet de ses origines ivoiriennes, maliennes et guinéennes. Un métissage présent dans toutes ses approches artistiques.

COMMENTAIRES

X