APPEL D’OFFRE // Production d’un reportage vidéo sur les VBG et VSLC au Mali

ASF France Avocats Sans Frontières France

ASF France Avocats Sans Frontières France (ASF France) est une association de solidarité internationale régie par la loi française du 1er juillet 1901. Elle a pour mission de : • Favoriser l’accès au droit et à une justice équitable pour les personnes vulnérables éloignées de celle-ci, détenues arbitrairement ou torturées • Défendre toute personne privée d’une défense libre et indépendante ainsi que les défenseurs des droits de l’Homme menacés ou violentés dans l’exercice de leur fonction • Renforcer la capacité d’agir et l’autonomie des acteurs locaux de la défense et de la promotion des droits de l’Homme (société civile et acteurs du système judiciaire). Au Mali, ASF France travaille depuis 2008 et en partenariat avec Avocats Sans Frontières Mali (ASF Mali), association sœur, dans le cadre du renforcement de l’Etat de droit, donc de la justice formelle.

Depuis le 25 février 2020, ASF France a démarré le projet JUGE (Justice pour les survivantes de violences basées sur le Genre) en partenariat avec ASF Mali et WiLDAF (Women in Law & Development in Africa). Il s’agit de Mettre fin à l’impunité en matière de Violences Basées sur le Genre (VBG) et en particulier aux Violences Sexuelles Liées au Conflit (VSLC) et contribuer à la consolidation de la démocratie et de l’État de droit au Mali. Le projet JUGE intervient au Mali dans le District de Bamako, les régions de Gao, Koulikoro, Ségou et de Mopti.

 

Contexte

Le Projet JUGE a pour objectif d’améliorer la situation des droits humains au Mali et plus particulièrement celle des droits des femmes en ciblant les actes de VBG et de VSLC. Ces violences sont encouragées par le contexte dans lequel elles sont perpétrées et facilitées par le climat d’impunité qui règne au Mali (manque de compétences, dysfonctionnement de la justice, corruption, terrorisme, conflits intercommunautaire). Afin d’atteindre nos objectifs, le projet vise à renforcer les connaissances en matière de VBG et de VSLC de tout un ensemble d’acteurs afin de toucher toutes les couches de la société malienne : Avocats, Parajuristes, Acteurs de la chaîne pénale, Médecins, Etudiants, Leaders communautaires, Journalistes et la population en général. En parallèle, des activités permettront d’identifier les cas de VBG afin de les porter devant les juridictions nationales et de mener des actions de plaidoyer visant à renforcer le cadre légal par l’adoption d’un texte d’incrimination des VBG, et d’influencer les politiques publiques, les attitudes sociales et les processus politiques concernant les VBG et les VSLC.

Téléchargez la fiche complète de l’appel d’offre ici

COMMENTAIRES

X